« Nos étoiles contraires » – John Green

 

couv50293143
Auteur: John Green
Editeur: Nathan
Date de parution: 21/02/2013
Collection: Grand Format
ISBN: 2092543032
EAN: 978-2092543030
Illustration: Pas d’illustrations
Nb de pages: 323

 

 

Photo 12-06-14 16 26 18

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie

 

Photo 12-06-14 16 29 38

L’année de mes dix-sept ans, vers la fin de l’hiver, ma mère a décrété que je faisais une dépression. Tout ça parce que je ne sortais quasiment pas de la maison, que je traînais au lit à longueur de journée, que je relisais le même livre en boucle, que je sautais des repas et que je passais le plus clair de mon immense temps libre à penser à la mort.

 

Photo 12-06-14 16 31 35

Ce livre m’a profondément touchée… Part mon histoire de vie « en entier », et aussi part ma situation actuelle… Mais ça, c’est une autre histoire…
Pour moi, John Green, tel un « magicien des mots » a su transmettre un message fondamental de vie dans un roman qui ne parle que de maladie et de mort!… Un coup de maître! 😀

On pourrait croire que ce livre va nous donner le cafard… Et bien, pas du tout! Contre toute attente, j’ai beaucoup ri! … Allez, je l’avoue, j’ai versé quelques larmes aussi… 😛
C’est Hazel qui nous raconte son histoire, avec un humour parfois cynique, avec une maturité que seules les claques de la vie peuvent apporter, mais aussi et surtout (malgré tout) avec la fraîcheur propre à l’adolescence…

C’est un drame « plein d’espoir », qui nous rappelle sans cesse, que la vie vaut la peine d’être vécue, qu’il faut la croquer à pleines dents… tant qu’elle est là

C’est aussi une magnifique histoire d’amour

Et enfin, c’est une part de notre histoire à tous… Celle du Deuil... (à ce propos, je vous conseille l’article de Pierre Cocheteux, « Les cinq étapes du deuil sain », qui est très bien fait… 😉 )
Malheureusement, il est présent tout au long de notre existence à tous… Vivre, c’est aussi faire le deuil de plein de choses…

Il est abordé par John Green a plusieurs niveaux:

  • L’image de soi
  • La souffrance des proches
  • Sa propre existence

Plusieurs deuils parallèles, chacun à une étape différente… « L’acception » de l’un ne facilitant pourtant pas la « colère » de l’autre…

En bref: Un livre vrai, magnifique, émouvant, qu’il faut lire absolument! 😉

Photo 12-06-14 16 47 19

Straw hat , book and seashells on the beach with people walking

Publicités